LE CUIRASSE POTEMKINE...

Publié le par papy95

                       

           LE CUIRASSE 

            POTEMKINE

DES MARINS DE LA FLOTTE RUSSE EN MER NOIRE DISCUTENT DANS LEUR HAMAC PENDANT LA PERIODE DE REPOS. ON LEUR SERT DE LA VIANDE AVARIEE ; LES HOMMES ACHETENT DES CONSERVES ET REFUSENT LA SOUPE. ILS SONT RASSEMBLES SUR L'ARRIERE DU CUIRASSE ET MENACES PAR LE COMMANDANT.CERTAINS SE RUENT VERS LA TOURELLE. LES HOMMES RESTES SUR LE GAILLARD D'ARRIERE SONT RECOUVERTS D'UNE BACHE ET LE COMMANDANT DONNE L'ORDRE DE LES FUSILLER, MAIS LE PELOTON REFUSE DE TIRER. LES MUTINS PRENNENT LES ARMES ET JETTENT LES OFFICIERS PAR DESSUS-BORD.

DANS LA MELEE, LE MENEUR, VAKOULINTCHOUK, EST MORTELLEMENT BLESSE. SON CORPS EST EXPOSE SUR UN QUAI DU PORT D'ODESSA ET LA POPULATION SE RASSEMBLE POUR LE SALUER LES MARINS FRATERNISENT AVEC LES HABITANTS DE LA VILLE. SOUDAIN, UN REGIMENT DE COSAQUES AVANCE SUR L'ESCALIER QUI SURPLOMBE LE PORT ET TIRE SUR LA FOULE : LES MANIFESTANTS FUIENT DANS LA PLUS GRANDE PANIQUE. LE NAVIRE APPAREILLE ET VA AFFRONTER L'ESCADRE RUSSE; APRES UNE NUIT D'ATTENTE, AU MATIN, DES CRIS DE RALLIEMENT JAILLISSENT DES AUTRES NAVIRES : "FRERES ! FRERES !"...

MONUMENT DU CINEMA MONDIAL

                  1925  -  MUET   -

                  UN FILM DE : EISENSTEIN



Publié dans CINEMA DE PAPA

Commenter cet article